Songs to the sirens


June 22, 2007

Karo

Filed under: céline — Celine @ 9:51 pm

karo

How can you be so warm and then so cold again
Why don’t you know the one thing that you have to know
When all of the others are leaving you know that i’ll stay
When all of the others are lying you know i’ll tell the truth
How can we be so close and then so far away again

Voilà des paroles de tête brûlée, dont on rêve de pouvoir les dire un jour en sachant très bien que les occasions seront trop rares.

L’auteure, une jeune femme allemande nommée Karo, invitée à la Farmyard pour un concert à la campagne, a chanté une douzaine de titres (dont une reprise réussie du Wicked Game de Chris Isaak) bouleversants de franchise, transformant la recherche de sa vérité en fil d’Ariane.
En rappel, une des plus merveilleuses chansons de rappel qu’il m’ait été donné d’entendre, l’histoire d’une étoile un peu perdue dans l’immensité tout autour, que sa petitesse encourage à n’en briller que mieux. Et si Youtube permet d’inventer de nouveaux repaires spatio-temporels, l’univers de Karo (à voir dans sa video) partage des points communs Low ou Songs: ohia, et encore plus avec Feist ou Cat Power.
De « the hunger », annoncée « à la manière de Broken Social Scene » à « not in love song », les titres écoutables sur myspace dressent la carte du tendre des amitiés vraies, du trouble éprouvé face à des semblables.
4 titres sont disponibles sur CD-R, mais l’ensemble ferait un bien bel album.

www.myspace.com/karosings

une video pour “not in love song”

1 Comment »

  1. Magnifique !
    J’adore !!

    Comment by eOLe — June 27, 2007 @ 5:40 pm

RSS feed for comments on this post. | TrackBack URI

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.