Odessey and Oracle “Crocorama”

Le nouvel album d’Odessey and Oracle est sorti – version CD, vinyle et numérique (la version vinyle arrivera prochainement).

Vous pouvez le commander sur notre page SHOP.

Plus d’informations sur cette page.

Non la pop music n’est pas un catalogue de références que l’on peut piquer, revisiter et mâchouiller en fonction des revivals successifs imposés par la culture de masse. C’est une folle aventure en forme de chasse au trésor dont le butin serait la chanson parfaite: ambitieuse et accessible, mélodique et indomptée, cérébrale et physique qui ouvre des portes vers un autre monde. Exactement de la trempe de celles que produit le groupe Odessey & Oracle depuis quelques années maintenant. 

Loin de toute docilité patrimoniale ou retromania peu inspirée, le groupe renoue avec

l’esprit de liberté et d’optimisme des grandes quêtes sonores des années 60 et 70 dans un élan furieusement moderne. A l’écoute de Crocorama, son nouvel album, on découvre une musique riche et surprenante, arrangée dans un esprit baroque qui doit autant à la musique classique et aux instruments anciens qu’aux possibilités infinies de l’électronique

Pensé comme un vrai disque de chanson, cet album dans sa complexité et son ambition tend davantage vers une “variété expérimentale” selon les propres mots du groupe. Avec une attention toute particulière portée aux textes, les morceaux de cette épopée sonore puisent leur richesse dans un travail de studio de longue haleine qui a vu les musiciens s’emparer d’un instrumentarium varié et sans oeillères pour créer des entrelacs mélodiques et des climats psychédéliques impressionnants.

Odessey and Oracle- Crocorama

La sortie de l’album “Crocorama” est repoussée au 16 octobre.

En attendant, vous pouvez précommander l’album sur notre SHOP.

Et découvrir deux morceaux de l’album sur notre bandcamp, une session acoustique Shindig et un clip revisité du morceau “J’ai vu un croco” extrait de l’album Speculatio.

CLIP CROCORAMA

SESSION SHINDIG !
J’ai vu un croco (morceau extrait de l’album SPECULATIO- 2017)
SESSION NOVA

Hémisphère Sud : “H.S.”

Nous sommes heureux de vous présenter les visuels de la nouvelle sortie du label, Hémisphère Sud.

L’album est d’ores et déjà en commande sur notre shop au tarif de 10 euros.

TRACKLIST :

1. Après-Midi
2. Pharmacie
3. Interlude
4. Drama
5. A quoi que ça sert
6. Back in Town
7. Tu ne veux pas rentrer chez toi
8. L’enfer

KCIDY / “A dit”

English bellow

BUY : Shop

LISTEN : Bandcamp

KCIDY est le projet musical de Pauline Le Caignec, jeune musicienne lyonnaise. Cette artiste, à l’univers musical lumineux, riche et inclassable, brouille si bien les pistes qu’il est difficile de la classer. Ses morceaux sont autant d’invitations à parcourir des univers sonores atypiques et inattendus.

Avec le projet, Kcidy a dit, Pauline nous ouvre les portes du laboratoire qu’elle a imaginé au sein de la Galerie du Confort moderne où elle a installé un studio d’enregistrement. Là, accompagnée de son complice Rémi Richarme aux manettes, elle a invité des volontaires de tout âge à se plonger dans une expérience musicale inédite.

Partant du principe que la création est encore meilleure lorsqu’elle n’est pas prévue, mais désireuse de maintenir un fil conducteur contraignant- celui du « Jacques a dit », Kcidy a rencontré en 11 jours et 14 séances, 49 musicien(ne)s amateur(e)s, novices ou expert(e)s, qui se sont tous pliés au jeu, improvisant sous la contrainte d’un « Jacques a dit » formulé par Pauline.

Ces moments magiques d’improvisation ont donné naissance à 18 morceaux originaux, compilés dans ce LP.

– Le Confort Moderne, Le Pop Club Records, Another Record (2019)

ENG///
KCIDY is musical project by young french musician Pauline Le Caignec, from Lyon. The many riches and blurry contours of her universe make it difficult to categorize her music. Her songs are as many invitations to journey through atypical and unexpected sonic worlds.

With Kcidy a dit (Kcidy said) Pauline is opening the doors of a laboratory she imagined inside the Confort Moderne Gallery where she set up a recording studio. There, with the engineering help of her accomplice Rémi Richarme, she invited volunteers of all ages to dive into a unique musical experience.

Assuming that a creative motion might be even better when unprepared but still willing to stick to a guiding line – the “Simon says” principle in this case – she has met with 49 amateur, novice or expert musicians in 14 sessions over 11 days. They all complied and improvised under the only “Kcidy said” constraint.

Those magical moments of improvisation gave birth to 18 original pieces compiled in this LP.

– Le Confort Moderne, Le Pop Club Records, Another Record (2019) 

RANK-O / s/t

NEW RELEASE

Buy : shop

Listen : bandcamp

A une époque, La musique cérébrale s’est trouvée une place de choix au milieu du dancefloor, un espace utopique où dansaient main dans la main les club kids et les punks. Il se dégage de la musique de Rank-O la même liberté et puissance créative. Si le groupe tourangeau se forme de trois guitares, une batterie et un chant, c’est initialement autour du son d’une boîte à rythmes que ses membres (vus aussi chez Nour, Yacht Club ou Electric Vocuhila) ont trouvé leur voie : la Yamaha RX7. En naviguant entre la no-wave historique et le synth punk, avec une science d’empilement des couches héritée du noise rock et du shoegaze, Rank-O crée une musique roborative, bruitiste et légère. 

Toujours sur la frange de la danse et/ou de la crise d’épilepsie, les 5 titres qui composent le premier EP du groupe s’affranchissent des influences et références en s’autorisant des sorties de routes et l’explosion des carcans stylistiques. 

PHAT DAT / Culture shock

New release : PHAT DAT “culture shock”

BUY : vinyl / cd

LISTEN (& buy) : Bandcamp

“Avec son nom vietnamien (qui se traduit par «prospérer, fleurir»), ses guitares qu’on dirait échappées de Kinshasa, ses steel drums voire ses cuivres balkanisants, le quatuor Phat Dat s’inscrit pleinement dans cette indie pop syncrétique qui cherche à faire danser dans son psychédélisme léger.” (Libération)

“Une petite sensation indé venue de Lyon, à se repasser en boucle. “ (Les Inrockuptibles) 

“Composé de six titres, Phat Dat mêle guitares afro, steel drums bien tropicaux et synthés bien légers tout au long de Culture Shock.”(Les oreilles curieuses)